Article rédigé par Pierre Blanc [1], président fondateur d’Athling, auteur d’études sur les services financiers et d’ouvrages en management, et paru dans Les Echos le 7 novembre 2016.

« L’intelligence artificielle (IA) concentre de plus en plus de critiques. Mais derrière l’IA, ce sont les algorithmes qui sont visés. Pourquoi en est-on arrivé là ? Et si une nouvelle génération de Chief Officer voyait alors le jour avec la création d’un Chief Algorithm Officer ? »

[1]  Auteur de L’Intelligence artificielle expliquée à mon boss, éditions Kawa, novembre 2018.