Révolution(s) automobile(s)

De quoi parle-t-on aujourd’hui ?

Les enjeux de la transformation des mobilités d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’il y a 20 ans (voir le chapitre #4 Retour vers le futur 👇). Beaucoup reste encore à écrire. Partageons 3 leçons durement apprises depuis la naissance d’Athling 😅.

#1 Transformer un bien (l’automobile) en service (la mobilité) est un cheminement fastidieux qui est loin d’être terminé. Et en plus, ce ne sont pas les clients finaux qui l’ont demandé (comme certains le laissent croire)!

#2 Même avec une part croissante de services, l’automobile est, et sera de plus en plus, dépendante de la gestion de un ou plusieurs assets (/ infrastructures), et ça c’est un métier à part entière.

#3 Encore un marché (celui de l’automobile) qui connaît un phénomène de “désintermédiation”. Il est attaqué par de acteurs nouveaux, des assembleurs de services, des plateformes… cet éclatement du paysage des mobilités devrait s’intensifier. Nous comptons bien l’accompagner (et vous accompagner sur ce chemin).

Enfin, vous retrouverez à la fin de ce numéro l’analyse de Vincent Salimon, CEO BMW Group France (premier client d’Athling). Vincent nous a fait l’honneur (et l’amitié) de se prêter au jeu des questions réponses pour célébrer nos 20 ans. Prenez le temps de visionner ses 3 courtes vidéos. Elles sont topissimes!

Bonne lecture et restons connectés!

 

Vous êtes à un clic de notre newsletter

Pierre Blanc
Les derniers articles par Pierre Blanc (tout voir)

Pas de commentaires

Laisser un commentaire